jeudi 17 mars

Et un joyeux quart de siècle !

Non, moi je dis ça je dis rien. Je vais avoir 25 ans dans un mois et des brouettes. Il se trouve que par le heureux (?) hasard de la vie, je suis née le 28 avril 1986. Soit 2 jours exactement après l'explosion du réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl en Ukraine. Je le sais depuis 1996. Parce que ce jour là, j'étais devant ma télé à regarder les infos avec mon papa, j'attendais mes dix ans comme on attend Noël, donc je savais très bien quel jour on était. On était le 26 avril, et Tchernobyl fêtait comme moi son dixième anniversaire. Du coup mon papa m'a raconté, le nuage qui s'arrête à la frontière, la pluie qui tombait le jour où il est parti à la maternité tout ça... Et puis du coup Tchernobyl c'est un peu resté un truc que je connais un peu mieux que la moyenne des gens lambda. J'ai lu quelques bouquins, j'ai un peu farfouillé. C'était le seul truc, avec la révolution orange que j'étais capable de sortir comme connaissance à propos de son pays à ma pote volontaire ukrainienne.

Bon, entre temps je me suis bien laissée imprégner par les convictions écologistes de mon paternel, mais d'un autre côté j'ai fréquenté des X (polytechniciens pour les non initiés) depuis un petit paquet d'années maintenant. Et eux aussi ils ont un beau discours, tous le même d'ailleurs c'est assez marrant. Le nucléaire est une énergie d'avenir, saine pour la planète grâce à la technologie que les petits génies conçoivent derrière leurs ordinateurs. Bon. J'ai jamais trop su quoi choisir entre ces deux camps qui sortent tous des arguments d'autorité, basés à la fois sur la science et sur la philosophie, auxquels bien sûr les ignares comme moi ne comprennent rien. Les tenants du progrès contre les défenseurs du principe de précaution... Ceux qui disent que l'Ukraine en URSS c'est pas l'EPR à Toulouse, ni la perfection des ingénieurs français ou japonais et tu-comprends-rien-ça-n'a-rien-à-voir.

Bon. Ben maintenant je sais. A force de jouer aux apprentis sorciers on va finir par faire des trucs vraiment complètement barrés. Deux catastrophes qui condamnent pour des centaines, voire des milliers d'années une partie de la surface de la Terre... En 25 ans ! Non, sérieux ?

Posté par Marihuana à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Et un joyeux quart de siècle !

Nouveau commentaire