vendredi 22 juillet

Déborder

Rencontrer des nouveaux copains, une nouvelle amie. Vivre un mois avec elle, avec eux. Retrouver la France dans leur argot. Prendre des millions de photos à quatre mains. Découvrir la musique roumaine. La subtilité de la langue. Planer comme une dingue dans Harry Potter en langue transylvaine. Découvrir Bucarest à l’aube. Se prendre des cuites mémorables. Epuiser ses poumons de tabac. Débattre sur le sens de la vie jusqu’à 11H du mat. Dire au revoir aux copains qu’on reverra. Et aux autres. Rire. Pleurer. Faire la queunnasse. Transiter par l’hôpital et les volontaires le temps d’une escale. Chialer comme une merde devant des lettres écrites à l’arrache en langues d’ailleurs. Revenir chez moi, dans un appart vide pourtant tellement rempli de ma vie, de mes vies. Redécouvrir Paris comme on retrouve un vieux complice. S’extasier devant les trottoirs dégagés et les bagnoles bien rangées, devant les arbres, les immeubles finalement inaugurés. Etre à la ramasse. Parler roumain aux gens dans le métro. Planer complètement. Etre en avance. Déménager. Déballer. Remballer. Organiser. Etre totalement paumée mais dans une mollesse enivrante. Se raccrocher à son bouquin fétiche. Celui des moments où les repères tanguent.  Retrouver tous les repères qu’on avait foutu aux chiottes exactement à leur place. Faire la fête. Rencontrer le Paris du petit matin, à l’odeur de croissants chauds. Surméga kiffer cette ville. Passer de la complication à la simplicité. Essuyer des galères. Prendre des nouvelles des voisins. Enchainer les potes. Retrouver une Communauté agrandie, dépoussiérée, vieillie, rajeunie, dotée d’un futur marié. Revoir le Arthur de mes 18 ans. Ne pas en revenir. Partir à Lyon, continuer le tour de ma vie. Planer intégralement de bonheur. Avoir un grand soleil dans le cœur.

Posté par Marihuana à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Déborder

Nouveau commentaire